Langage - Dzongkha

Langage  >  Dzongkha

Dzongkha

Le dzongkha (རྫོང་ཁ་) est le dialecte tibétain qui sert de langue officielle au Bhoutan ('Brug-yul « pays du dragon ») ; les autres langues couramment pratiquées au Bhoutan sont le sharchopkha et le népalais. Dzongkha signifie la langue (kha) parlée dans la forteresse (dzong), allusion aux monastères-forteresses établis par le shabdrung Ngawang Namgyal, l'unificateur du Bhoutan, dans la première moitié du.

L'intercommunication est impossible avec le tibétain de Lhassa malgré des similarités orales et un alphabet commun (quoique selon une graphie différente). Les formes littéraires du tibétain de Lhassa et du dzongkha sont toutefois très influencées par la langue tibétaine classique liturgique connue au Bhoutan sous le nom de chöke et employée depuis des siècles par les moines. Autrefois langue de l'éducation au Bhoutan, le chöke a été remplacé au début des années 1960 par le dzongkha dans l'enseignement public.

Pays

Bhoutan

Le Bhoutan (dont le nom est ; en dzongkha Druk Yul, འབྲུག་ཡུལ་, translittération Wylie ʼbrug-yul ; ), en forme longue le royaume du Bhoutan, est un pays d’Asie du Sud sans accès à la mer. Il est situé dans l’Est de la chaîne de l’Himalaya, enclavé entre l’Inde au sud, à l’est et à l’ouest, avec laquelle il partage de frontières terrestres, et la Chine (région autonome du Tibet) au nord avec de frontières. Plus à l'ouest, il est séparé du Népal par l'État indien du Sikkim, et plus au sud il est séparé du Bangladesh par les États indiens d'Assam et du Bengale-Occidental. Sa capitale et plus grande ville est Thimphou.

Le Bhoutan est un ensemble de fiefs mineurs en guerre jusqu'au début du, quand le lama et chef militaire Shabdrung Ngawang Namgyal, fuyant la persécution religieuse au Tibet, unifie la région et cultive une identité bhoutanaise distincte. À la fin du, le Bhoutan entre en contact avec l'Empire britannique. Il en devient ensuite un protectorat. Le Bhoutan continue de maintenir des relations bilatérales fortes avec l'Inde de laquelle il se détache en 1949.

Langage

Dzongkha language (English)  Lingua dzongkha (Italiano)  Dzongkha (Nederlands)  Dzongkha (Français)  Dzongkha (Deutsch)  Língua butanesa (Português)  Дзонг-кэ (Русский)  Idioma dzongkha (Español)  Dzongkha (Polski)  宗喀語 (中文)  Dzongkha (Svenska)  Limba bhutaneză (Română)  ゾンカ語 (日本語)  Дзонг-ке (Українська)  Дзонгкха (Български)  종카어 (한국어)  Dzongkhan kieli (Suomi)  Bahasa Dzongkha (Bahasa Indonesia)  Botijų kalba (Lietuvių)  Dzongkha (Dansk)  Dzongkä (Česky)  Dzongka (Türkçe)  Џонгка (Српски / Srpski)  Dzongkha keel (Eesti)  Dzongkha (Slovenčina)  Dzongkha nyelv (Magyar)  Dzongkha jezik (Hrvatski)  ภาษาซองคา (ไทย)  Dzongkha (Slovenščina)  Dzongke (Latviešu)  Ντζόνγκα (Ελληνικά)  Tiếng Dzongkha (Tiếng Việt) 
 mapnall@gmail.com